(E 12 -Sentier littoral) Collioure-Port-Vendres
Les 20 patrimoines à découvrir
Art

Chemin du fauvisme "Le Faubourg" Panneau 2

"Le Faubourg" de André Derain 1905
lire la suite
Art

Chemin du fauvisme " Collioure" Panneau 1

"Collioure" 1905
lire la suite
Patrimoine historique majeur

Château Royal de Collioure

Aménagé au XIIIème siècle pour accueillir la cour des Rois de Majorque, le Château Royal de Collioure est classé Monument Historique depuis 1922. Maintes fois renforcé, le château a fini par repousser la ville au pied du cap transformé en citadelle au XVIIème siècle. Il est indissociable de Collioure comme la ville ne peut être séparée de la mer. Pour rentrer au cœur de l’univers du Château Royal de Collioure, n’oubliez pas les visites guidées !

lire la suite
Art

Aquarelle "A Southern Town" (Charles Rennie Mackintosh)

Cette aquarelle existait  bien sur le chemin de Mackintosh, mais la chaise lui servant de support,  a malheureusement  disparu.

Les MACKINTOSH  avaient entendu dire par  des proches amis Rufolf  Ihlee et Edgar Hereford résidant à COLLIOURE   que la vie y était peu chère. Mackintosh a eu l’idée de commencer  à  peindre les paysages et particulièrement  les villages qu’il  découvrait au cours de son périple  en Roussillon. C’est probablement au début de l’été 1924 que le couple  a fait le choix  de s’y installer pour un court séjour.

L’aquarelle :

Orientation : nous nous trouvons à l’intersection de l’avenue du Général De Gaulle et de la rue de la Démocratie où se situe la petite place Jean Jaurès. La peinture a certainement été réalisée en face et en léger surplomb  sur le glacis du château Royal en  regardant vers le Sud, Sud-Ouest  en direction d’un groupe de maisons et de la place Jean Jaurès.

Le tableau représente des maisons typiques de Collioure de deux ou trois étages, étroites, accolées les unes aux autres, aux toits de tuiles rouges et aux balcons en fer forgé. Elles sont dominées en arrière-plan par des collines cultivées. On peut actuellement  reconnaître encore  certaines de ces maisons.

(Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)
lire la suite
Point de vue

Point de vue sur le clocher de Collioure

Point de vue sur le clocher de Collioure et le Château Royal
lire la suite
Club de Plongée sous-marine

CIP Collioure

24, rue Ravin du Coma Xeric
04 68 82 07 16
www.cip-collioure.com
lire la suite
Art

Aquarelle "Summer Palace of Queens of Aragon" (Charles Rennie Mackintosh)

Le tableau représente la face Sud-Ouest du Château royal de Collioure et en deuxième plan les collines qui dominent au nord de Collioure.

Le château a peu changé depuis cette époque. Par contre en arrière-plan de nombreuses constructions ont été implantées sur la colline et rendent le paysage très différent. A l’époque de C R Mackintosh, nous ne comptions que champs et prairies.

Le château royal de Collioure (en catalan Castell Reial de Cotlliure) fut érigé dès le VIIe siècle puis reconstruit du XIIIe au XVIIe siècle. Ce superbe et impressionnant monument tel qu’il apparait de nos jours est la résultante de multiples transformations de la part de ses différents propriétaires, au cours des époques et des vicissitudes de l’histoire.
Dorénavant il appartient au Conseil Départemental qui y organise des visites, des animations. La visite est incontournable. On y traverse l’histoire et on découvre de superbes points de vue sur la ville, le port et ses alentours. Ce château, avec ses défenses, escarpes et contre-escarpes, fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 14 novembre 1922.

Cité dès 672, le château accumule dans ses murs sept siècles de travaux. Il se compose de plusieurs édifices superposés et, ou, juxtaposés.

On peut distinguer trois grandes phases de constructions :

D’abord château templier de défenses du port, le château est entièrement reconstruit par les rois de Majorque au XIIIème siècle pour devenir leur résidence d’été. Au XIVème siècle, les rois d’Aragon réorganisent les fortifications pour en faire une fortification militaire. Au XVIIème siècle, Vauban, sous Louis XIV roi de France, élève l’enceinte extérieure, rase le village qui se trouve dans les remparts et aménage les glacis.

En 1939, la forteresse est transformée en prison et servira de camp d’enfermement pour les Espagnols fuyant le Franquisme.  En 1952 il sera racheté par le conseil départemental pour le restaurer, l’ouvrir au public et l’animer.

 En 1962, il hébergera de nombreuses familles rapatriées d’Algérie à la fin de la guerre d’indépendance. (Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)

lire la suite
Art

Aquarelle "Collioure 1924" (Charles Rennie Mackintosh)

Le tableau a été peint par CR Mackintosh en 1924 lors de son séjour dans la région. Il représente en premier plan la mer, puis la plage de Collioure sur laquelle sont échouées quatre barques catalanes de pêcheurs  .On peut y voir aussi étagée une partie de la vieille ville et enfin en surplomb le fort Miradou érigé au sommet sur le puig Musart.(Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)

Le fort Miradou :

En 1540 sous le règne de Charles Quint a été construit, sur la hauteur du Puig Musart, le fort Sainte-Thérèse.  Celui-ci compte-tenu de sa situation présentait une importance capitale pour  la défense du château royal.

Entre 1671 et 1679, Vauban qui voulait faire de Collioure une ville de garnison et renforcer ses défenses, décida de raser une partie de la vieille ville pour dégager le fort Royal et construisit  à sa place un glacis de protection. D’autre part il entreprit la construction d’un nouveau fort à l’emplacement de celui du  Fort Sainte-Thérèse : le fort Miradou ou Mirador.

Le 16 décembre 1793 le fort capitula devant les assauts des  Espagnols (Guerra Gran ou Guerre du Roussillon).

Aujourd’hui, le fort Miradou, propriété de l’armée de terre, devenu le Centre National d’Entrainement Commando (CNEC), dont la mission est l’aguerrissement des cadres et personnels de l’armée de terre  accueille environ 3000 stagiaires par an et sa devise est “en pointe toujours”. 

lire la suite
Point de vue

Point de vue baie de Collioure

Collioure, de par son histoire, vous offre des sites touristiques aux points de vue différents mais tous extraordinaires. La baie de Collioure fait partie de ses endroits magnifiques où la mer et la montagne se rejoignent, et où il fait bon se reposer un instant. Que vous soyez sur place dans la cité catalane ou en altitude, profitez de ce lieu unique comme il se doit.
lire la suite
Art

Aquarelle "Fort Mauresque" (Charles Rennie Mackintosh)

Cette aquarelle représente en premier plan le fort de la Mauresque avec son entrée et son chemin d’accès. A l’époque le fort était intact. Actuellement l’ensemble est en ruine.

Un premier fort aurait été construit à la fin du XVème siècle, sous domination espagnole.

Le fort de la Mauresque, sous l’impulsion d’une commission militaire, fut construit dans les années 1850 dans le but de défendre l’entrée de Port-Vendres apparaissant alors, de par sa position, comme le seul port méditerranéen avec Toulon, qui pouvait recevoir des vaisseaux de guerre. On y établit une batterie de dix pièces et tous les aménagements nécessaires à son fonctionnement (logement de la garnison, cuisine, dépôt de munition …).

Par la suite le fort a été occupé par les troupes d’occupation Allemande lors de la guerre 1940-1945. De nombreux blockhaus y ont été construits puis détruits lors leur retraite en endommageant les anciens bâtiments.

Les vestiges du fort sont inscrits au titre de monument historique par arrêté du 23 avril 1991. Les ruines actuellement à l’abandon, sont la propriété de la commune de Port-Vendres.

Cette aquarelle représente en deuxième  plan l’entrée du port de Port-Vendres et le môle abri avec son phare à l’extrémité.

Le phare représenté semble celui du fort fanal qui n’est pas situé à cet endroit… (Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)

lire la suite
Art

Aquarelle "The Little Bay" (Charles Rennie Mackintosh)

Cette aquarelle représente en premier plan l’anse Gerbal dont le paysage a bien changé. A l’époque où a été réalisée l’œuvre,  la petite baie était bordée par une plage de sable où les pêcheurs venaient positionner leur barque catalane en bois devant leurs  petites cabanes construites sur la rive.

En 1975 l’anse Gerbal a été entièrement bétonnée. Ces travaux ont permis la création de nouveaux quais et sur l’esplanade ainsi  réalisée  a été installée  une zone de carénage, une usine à glace, des entrepôts réfrigérés, une grande poissonnerie et une criée. Les chalutiers venaient débarquer leur pêche destinée à la vente à la criée. Mais à la suite de la disparition des ressources l’activité de pêche a fortement décru  provoquant  la  disparition progressive du nombre de chalutiers et la fermeture définitive de la criée en 2010.

De nos jours s’étendent devant nous les vestiges de cette époque où seuls subsistent la zone d’activité de carénage, l’usine à glace et des bâtiments réfrigérés.

En deuxième plan est représentée «  la ville ».

A gauche, C.R. Mackintosh a peint le fort de la presqu’île qui a été détruit et remplacé par le port de commerce.  (Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)

lire la suite
Club de Plongée sous-marine

Tech of Plongée

2, Quai Fanal
06 58 55 41 04
www.facebook.com/techofplongee
lire la suite
Savoir-faire

Le port de Port-Vendres

Le port de Port-Vendres
lire la suite
Club de Plongée sous-marine

Paradis des bulles

Quai Fanal
06 70 55 69 18
www.leparadisdesbulles.fr
lire la suite
Art

Aquarelle "La ville" (Charles Rennie Mackintosh)

Cette aquarelle représente en premier plan des toits des maisons de la rue du soleil.

En deuxième plan est représentée «  la ville » au-dessus des Quais Jean Moulin et Forgas.

Remarque : pour peindre son œuvre, l’artiste devait se trouver en haut d’un escalier un peu au dessus de l’endroit où nous nous trouvons.

A l’époque le quai Pierre Forgas était le quai principal de Port-Vendres plein de vie où accostaient les cargos et paquebots de diverses provenances. De nos jours ce quai a été aménagé pour recevoir principalement des bateaux de petite plaisance et de grande plaisance.

Les immeubles qui bordaient ce quai servaient d’entrepôts. A présent  ils sont devenus principalement  des immeubles d’habitation, des banques et des restaurants.

En troisième plan sont représentées les collines qui surplombent Port-Vendres. Terres cultivées à l’époque, elles sont maintenant remplacées par de nombreuses maisons et immeubles d’habitation.  (Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)

lire la suite
club randonnée palmée

Nostra Mar

Club de randonnée palmée et sensibilisation à l'environnement. Découvrez la richesse du milieu marin de la Côte Vermeille depuis le bord avec palmes, masque et tuba ! Marine, monitrice de plongée et biologiste, vous guidera. Tous niveaux. Matériel fourni : palmes, masque, tuba, combinaison.
lire la suite
Art

Aquarelle "Steamer Moored at Quayside" (Charles Rennie Mackintosh)

Cette aquarelle représente en premier plan le quai et un petit cargo à vapeur à l’accostage. A l’époque le quai Pierre Forgas était le quai principal de Port-Vendres, plein de vie où s’accostaient les cargos et paquebots de diverses provenances. De nos jours ce quai a été aménagé pour recevoir principalement des bateaux de plaisance à l’amarrage.

En deuxième plan à l’horizon du tableau est représenté le quai des douanes qui se trouve de l’autre côté du port. Les immeubles qui bordaient ce quai servaient d’entrepôts. De nos jours ils sont devenus des immeubles d’habitation, des banques et des restaurants.

Il existe trois autres reproductions de bateaux peintes au même emplacement mais personne ne peut assurer que ces quatre bateaux soient bien l’œuvre de C.R. Mackintosh car il n’existe aucune signature. Les 4 aquarelles sont toutefois présentées dans le diaporama ci-dessus.

Il est possible qu’il ait peint ces aquarelles depuis le balcon de sa chambre située au dernier étage de l’hôtel du commerce (Source ; http://www.crmackintoshroussillon.com/)

lire la suite
Art

Aquarelle "Port-Vendres - Quai des Douanes" (Charles Rennie Mackintosh)

Cette aquarelle représente le quai des douanes qui se trouve de l’autre côté de la baie. Ce quai est maintenant appelé le quai de la République. Les immeubles qui bordaient ce quai servaient d’entrepôts.

De nos jours les immeubles ont été transformés en bâtiment pour la douane, en appartements privés et en restaurants.

Le quai quant à lui sert de lieu d’accostage aux navires de croisières privés, aux navires patrimoniaux  de passage à Port-Vendres ainsi qu’à trois thoniers de Port-Vendres (qui ne sortent que deux semaines par an).

Interprétation de l’œuvre : Reflets de maisons dans l’eau….  (Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)

lire la suite
Club de Plongée sous-marine

CAP Port-Vendres

4, rue Jules Ferry
04 34 12 09 27
www.plongee66.com
lire la suite
Art

Aquarelle "A Southern Port" (Charles Rennie Mackintosh)

L’aquarelle représente le quai Pierre Forgas en regardant vers le Nord-Est.

Sur ce Quai, qui était dans les années 1920 le quai principal et très actif de Port-Vendres, CR Mackintosh a peint accosté au quai un trois mats blanc au mouillage, un dépôt de marchandises.  Dans l’axe du quai on peut  découvrir les immeubles de la rue du Soleil et tout au fond le môle protégeant  la baie de Port-Vendres lors des forts coups de vent du Sud et de Sud Est.

Sur la partie droite de l’œuvre l’aquarelle est représentée une partie de la rive Sud Est de la rade. A l’époque cette rive était peu active (mis à part le quai de la république  appelé aussi quai des douanes  non visible sur cette aquarelle)

CR Mackintosh a représenté successivement  du plan le plus éloigné  au  plus  proche  trois redoutes ou forts militaires de défense du port du XVI et XVII siècle :

  • La redoute ou fort Mailly du XVII siécle (sous le règne de Louis XVI) (voir le tableau et commentaire du fort Mailly station 2)
  • La redoute de Béar du XVI siécle œuvre de Vauban construite sous le règne de Louis XIV par Vauban aux alentours de 1680.

Elle est inscrite à l’inventaire des monuments historiques depuis le 6 juin 1933. Ce monument appartient à la CCI  des PO mais ne se visite que rarement. Rénovée et transformée récemment en musée de l’Armée d’Afrique, elle abrite également dans son enceinte depuis 1986 le monument de Sidi Ferruch qui commémore la conquête de l’Algérie. Ce monument est l’œuvre d’ Emile Gaudissard architecte, sculpteur, peintre, illustrateur, tapissier, décorateur et écrivain Français, né à Alger le 15 décembre 1872 et mort à Paris de 19 aout 1956. Ce monument fut érigé le 14 juin 1930 à Sidi Ferruch sur la côte ouest d’Alger, à l’endroit même où les troupes françaises débarquèrent cent ans plus tôt. Les sculptures en bas-relief représentent l’union de la France et de l’Algérie.

  • Le fort de la presqu’île est aussi l’œuvre de Vauban. N’est représentée qu’une petite partie de l’enceinte du fort.

Ce fort n’existe plus et la zone a complétement été transformée  depuis. En effet peu après, en 1929 la presqu’île  a été dynamitée ainsi que ce fort pour créer à la place un nouveau quai en prolongement du quai des Douanes.

Interprétation de l’œuvre : reflets de maisons dans l’eau….

Remarque : pour peindre cette œuvre, l’artiste devait se trouver plus loin sur le quai en direction du Nord-Est ( Source : http://www.crmackintoshroussillon.com/)

 
lire la suite

Description

  1. Partir de l'Office de Tourisme, tournez à droite et emprunter la passerelle puis tournez à gauche,  contourner le château.
  2. Rester sur la promenade qui rejoint le quartier du faubourg. Poursuivre vers la gauche en longeant le front de mer. Puis rester sur le trottoir le long de la D114 jusqu'au rond-point de Port-Vendres.
  3. Prendre la deuxième sortie et tourner à droite après la rue Felix Mercader sur le sentier du littoral jusqu'au Fort de la Mauresque, suivre le front de mer .
  4. A ce point continuer tout droit et passer devant la criée puis contourner le port par la rue de l'artillerie, le quai de l'Obelisque, le quai de la Santé puis le Quai Forgas . L'Office de Touisme se situe au bout.
Départ : Office de tourisme de Collioure
Arrivée : BIT de Port-Vendres
Communes traversées : COLLIOURE, PORT-VENDRES

Profil altimétrique


Recommandations

 Vous profitez de la nature, vous l’aimez, prenez-en soin…

Vous êtes en train d’emprunter un sentier de randonnée sur le long duquel des points réguliers de collecte d'ordures ménagères sont mis à votre entière disposition.
Par respect pour cet espace exceptionnel emprunté chaque mois par plusieurs dizaines de milliers de randonneurs et promeneurs, nous vous invitons à déposer à ces points de collecte l'ensemble de vos déchets (verre, papier, restes d’aliments, etc.) et ceux que vous pourriez malheureusement découvrir au fil de votre balade.
Grâce à ces gestes simples mais essentiels, conservons ce site propre, tel que la nature nous l'a gracieusement offert.

Transport

Retrouver toutes les lignes du bus à 1€ en cliquant ici