Le Chemin du Liège (VTT)
>>
Accueil
>
VTT
>
Le Chemin du Liège (VTT)
ARGELES SUR MER

Le Chemin du Liège (VTT)

Flore
Point de vue
Difficile
2h30
20,1km
+570m
-571m
Boucle
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Pour les plus sportifs
(Balisage VTT de couleur noire n°4)
Ce chemin vous enchantera grâce à sa diversité paysagère. Vous traverserez des chemins de vignes et de chênes-liège avec au final une descente technique dans les sous-bois.

Les 3 patrimoines à découvrir
Dolmen, Balme

Dolmen de Sant Pere dels Forquets

Le Dolmen de Sant Pere dels Forquets se situe au dessus de Valmy sur la propriété privée du Mas Consul.  Il y avait un petit ermitage juste au dessus qui est aujourd'hui en ruine. Il est situé au bord du chemin qui longe le Rec de L'Abat. (Source : Jean_Philippe Lapeyre)
lire la suite
Histoire

Stèle des Aviateurs

Ce lieu de mémoire rend hommage aux aviateurs disparus dans l’accident d’avion du 6 juin 1957. Ce jour-là, à l’aube, une banale mission d’exercice se termine en drame lorsque l’avion percute le flanc de la montagne. Avec le choc l’avion prend feu, embrasant du même coup les Albères. Six hommes périront dans les flammes. La restauration de cette stèle en juin 2017 permet d’éviter à ce lieu d’être absorbé dans l’oubli de l’histoire, et de continuer de vivre dans les mémoires collectives.

lire la suite
Patrimoine historique majeur

Château de Valmy

Le château de Valmy est une demeure bourgeoise de style Art Nouveau, conçue par l’architecte danois Viggo Dorph-Petersen. La construction du château débute en 1888 et s’achève 12 ans plus tard, en 1900. Elle lui a été commandée par un industriel perpignanais : Pierre Bardou.
Histoire du château de Valmy du XIXe siècle à nos jours
Pierre Bardou est le fils de Jean Bardou, le créateur des papiers à cigarette JOB (typographié J◊B), une marque dont le nom correspond aux initiales du père, séparées par un losange : en fait, le blason de la ville de Perpignan.
La construction du château de Valmy fut commandée par Pierre Bardou à V. Dorph-Petersen, pour sa fille Jeanne. Celle-ci avait épousé en 1888 Jules Pams, une figure de la IIIe République, aussi bien dans le département qu’à l’échelle nationale puisqu’il fut parlementaire, sénateur et ministre de l’Agriculture puis ministre de l’Intérieur sous Georges Clémenceau. Après la mort de Jeanne, survenue en 1916, Jules Pams se remarie avec Mme Holtzer, qui héritera de la fortune de son mari et d’une partie de l’héritage des Bardou, à la mort Jules Pams, en 1930 et en particulier du château de Valmy.
Elle décidera finalement de le vendre à un viticulteur, Victor Peix, qui y étendit son domaine viticole, à l’origine de la renommée du site de Valmy.
Mais le domaine de Valmy n’est pas célèbre uniquement pour son vin… Depuis 2007, les propriétaires, descendants de Victor Peix, accueillent chaque année pendant trois ou quatre jours en juillet le festival de renommée internationale « Les Déferlantes », qui se tient dans le parc du château. Les propriétaires ont aussi créé sur le domaine un restaurant gastronomique et ont ouvert cinq chambres d’hôtes dans le château.
Viggo Dorph-Petersen dans le département…
Lorsque Pierre Bardou adresse sa commande à V. Dorph-Petersen, il ne commande pas uniquement la construction du château de Valmy pour sa fille, mais veut en fait offrir un château à chacun de ses trois enfants. C’est ainsi que Jeanne se trouve en possession de Valmy, mais son frère, Justin, acquiert le château d’Aubiry à Céret et sa soeur, Camille, le château Ducup de Saint-Paul, du nom de son mari, à Perpignan. Ces trois demeures sont semblables de par leur appartenance au style Art Nouveau.
Viggo Dorph-Petersen réalise plus d’une vingtaine de bâtisses dans le département. Il rénove par exemple le château de Caladroi, à Bélesta, construit le château de l’Esparrou à Canet, l’hôtel Pams-Bouvier et la villa des Tilleuls (qui abrite actuellement
le Musée Puig, de numismatique) à Perpignan, ou encore La Grange, actuel lycée Alfred Sauvy, à Villelongue-dels-Monts…
Pour aller plus loin : Jean-Marie Rosenstein et Robert Blanch, Viggo Dorph Petersen : un architecte dans les Pyrénées-Orientales, Nîmes, Mondial Livre, 2013, 312 p.
L’Art Nouveau
Les éléments architecturaux caractéristiques du style Art Nouveau de Dorph-Petersen sont les tourelles, les longues fenêtres asymétriques, les bow-windows et les médaillons floraux en céramiques, sur les façades…
Ce style architectural naît pendant la Belle-Epoque, une période où la France connaît une prospérité économique et sociale et un essor de son industrie, qui dura de la fin du XIXe siècle au début de la Première Guerre mondiale (1914). Ainsi, dans le domaine de l’architecture, mais aussi en peinture et en sculpture, l’Art Nouveau est le reflet de la vitalité d’une époque.(Source : Margault Coste,secrétaire-adjointe de l’UPVDoc et doctorante en Histoire médiévale)

lire la suite

Description

  1. Débuter en descendant vers le camping "Les Mimosas" pour emprunter à droite la Route de la Massane. Garder la voie rapide sur la droite et au bout de 150 mètres attention à ne pas tourner sous le pont.
  2. Au prochain croisement à gauche, prendre la Route de Notre-Dame de Vie et du Faba. Cette petite route communale traverse des vignes et dessert petits et grands mas. Elle offre une vue exceptionnelle sur le Massif des Albères où se distinguent très nettement l'Ermitage Notre-Dame de Vie et la Chapelle St-Julien.
  3. Emprunter la piste en terre DFCI n°36 qui monte légèrement, puis traverser la forêt de chênes lièges et les prairies du Mas Torrenaps.
  4. A l'intersection, laisser le camping du Rancho sur votre droite et prendre à gauche la route goudronnée. Attention, pendant quelques mètres c'est un véritable mur à gravir. Prendre ensuite sur la gauche la piste DFCI n°28 pour vous élever progressivement dans le massif.
  5. Plusieurs replats dans le massif permettent de reprendre son souffle et de profiter d'un panorama exceptionnel sur le Canigou et l'ensemble de la plaine du Roussillon. Rester sur cette piste DFCI à l'ombre de la forêt de chênes.
  6. Au niveau de la citerne n°372, monter en direction de la Chapelle St-Laurent puis passer devant les ruines du Mas Sant Llorenç. Poursuivre vers les Mas d'en Calet d'Amunt, Pacareu, Piquemal et enfin le Mas de l'Ours pour atteindre le bassin. Amorcer alors la descente sur la piste DFCI-AL n°41. Prudence dans cette zone, maitriser sa vitesse. 
  7. Ne pas rater la borne signalant la descente vers le Mas d'en Jordi (portail massif). A partir de ce point, la descente devient technique, ravinée et traversée par plusieurs sentiers pédestres. Vigilance dans cet environnement.
  8. En traversant le sous-bois, déboucher sur la piste DFCI AL n°42. Prendre sur la gauche pour rejoindre la base VTT de Valmy.
Départ : Parking de Valmy (base VTT)
Arrivée : Parking de Valmy (base VTT)
Communes traversées : ARGELES SUR MER

Profil altimétrique


Recommandations

Suivre le Balisage VTT de couleur noire n°4

Transport

Bus à 1€

Accès routiers et parkings

D 914, sortie 12, Château de Valmy

Stationnement :

Parking de Valmy (base VTT)

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :